Acheter graines de cannabis

Graines de Cannabis - Systèmes hydroponiques actifs

Le système inondé, ou système à flux et reflux. Le système inondé est comme sont nom l'indique, et peut être automatisé ou manuel (les systèmes inondés sont maintenant communément appelés systèmes à flux et reflux). Le principe est que périodiquement, une solution nutritive est relâchée et inonde les pots. Les tubes de drainage attrapent l'excès de solution qui draine des pots, et la solution est alors recyclée pendant la prochaine inondation, d'ou le terme "flux et reflux".

Au niveau le plus simple, utilisez un pot qui a un simple trou de drainage connecté à un bout de tube qui mène à un récipient de ramassage positionné en-dessous du pot de plantation. Inondez le milieu de croissance avec la solution, et l'excès sortira vers le réservoir de collecte, à partir duquel il est réutilisé. Les systèmes inondés marchent mieux avec des milieux drainant bien, comme le gravier, la lave, les granulats, la perlite, et le sable. N'utilisez pas de systèmes inondés automatiques avec la vermiculite, la mousse ou les autres matériaux fibreux.

Les systèmes inondés automatiques font la même chose, excepté qu'ils recyclent et relâchent la solution automatiquement. Placez les pots sur une pente graduelle pour que l'excès de solution draine vers un bassin de rétention. Une pompe élève alors la solution du bassin de rétention vers le récipient de collecte, qui est élevé au-dessus des pots. Périodiquement, un timer relâche la solution du réservoir et la solution nourrit par gravité ou est pompée vers les plantes.

Le réglage le plus facile pour un système d'arrosage automatique est de faire passer un tube central du réservoir de nourriture vers les émetteurs qui partent du tube vers chaque pot. Installez les pots sur du plastique ondulé élevé sur des supports, et en pente en direction du réservoir de rétention. Videz le réservoir de rétention dans le récipient de collecte à la main et relâchez un robinet à partir du fond du réservoir pour nourrir les pots. Pour une automatisation complète, une pompe sur un timer élève l'eau vers le réservoir et une valve d'arroseur sur un autre timer relâche la solution.

Certains systèmes commerciaux utilisent une forte pompe pour nourrir les pots à partir d'un tuyau d'alimentation au fond des pots. La solution nutritive remplit les pots et la pompe s'éteind. La solution nutritive s'écoule vers le réservoir de rétention à partir duquel, la solution est à nouveau, périodiquement, pompée vers les pots. Aussi longtemps que votre système commercial utilise un milieu drainant bien, et que la solution sature complètement les pots assez souvent pour maintenir l'humidité sans que cela soit constamment saturé, cela devrait marcher très bien.

Pour les installations domestiques, le truc est d'expérimenter avec le timing de l'alimentation en nourriture jusqu'à ce que vous atteignez une moyenne entre le "saturé" et le "sous-arrosé". Généralement, 1 à 3 alimentations par jour marchent mieux que de nourrir 5 ou 6 fois par jour. Vérifiez périodiquement votre réservoir de rétention et ajoutez de l'eau fraîche pour maintenir le niveau originel, ou autrement la solution nutritive aura tendance à se concentrer en raison de l'évaporation.

Pour le réglage d'un simple bac, ayez le relâchement de solution nutritive au bout le plus haut du bac en pente douce. Pour deux bacs ou plus, utilisez un système d'arrosage avec un tube central qui se divise en un simple tuyau au point le plus haut de chaque bac. Inclinez les bacs très graduellement, et installez le réservoir de rétention au bout le plus bas du bac le plus bas pour collecter ce qui s'écoule.

Graines de Cannabis - Systèmes hydroponiques
    actifs 57.jpg

Image 57 : Ce système à flux et reflux utilise une forte pompe pour nourrir automatiquement le milieu à partir d'en bas.

Un système populaire dans les serres est le système de bacs à étages. Vous avez plusieurs bacs, et chaque bac successif est plus bas que le précédent. Après que la nourriture initiale ait remplit le premier bac, la solution nourrit par gravité le bac suivant, et ainsi de suite.

Vous pouvez planter directement dans le milieu ou enterrer les pots dans chaque bac. Transplanter avec des pots permet de remplacer un espace d'une plante mâle avec un pot contenant une plante femelle, jusqu'à ce que le jardin entier soit remplit régulièrement avec des plantes femelles. Si vous utilisez des pots, enterrez les pots d'environ 20 cm dans un bac d'au moins 25 cm. Remplissez les bacs avec le même milieu qui est utilisé dans les pots, de manière qu'une couche de 5 à 10 cm couvre les pots. Commencez deux ou trois plantes par pot pour assurer assez de femelles pour remplir le jardin. Quand vous plantez directement dans les bacs, commencez au moins 40 plantes par m2 pour assurer au moins 10 femelles par m2. En utilisant le Jiffy-7 ou des poches de vermiculite, vous pouvez remplir l'espace avec des femelles sans utiliser de pots. (Guide 11).

Pour installer le système de bacs à étages, ou chaque bac draine dans le bac suivant, chaque trou successif de drainage doit être plus petit que le trou précédent. Par exemple, le trou du réservoir à nourriture est de 5 cm. Le trou de drainage du premier bac est de 2,5 cm; celui du second bac est de 1,25 cm; celui du troisième bac est de 0,6 cm. Des trous progressivement plus petits gardent le bac précédent remplit avec la solution nutritive avant qu'elle s'écoule pour remplir le bac suivant. Un problème du système de bacs à étages est que les racines peuvent pousser dans les trous de drainage.

Le système d'inondation à la main. Ce système est très simple à installer sans automatisation et nécessite une inondation moins fréquente. En utilisant environ 1/3 de vermiculite dans le milieu de plantation, vous avez besoin d'inonder le système seulement une fois tous les deux ou trois jours, en fonction de la taille des pots (utilisez des récipients de 7 à 15 litres). Videz juste le bassin de rétention dans votre bassin de nourriture, et relâchez la solution vers les pots. Le relâchement de votre bassin de nourriture peut être aussi simple que d'ôter un bouchon d'un trou de drainage ou d'un tube dans le fond du réservoir de nourriture, qui peut être un vieil évier ou une baignoire. Pour les grands jardins, ce système vous permet d'arroser toutes vos plantes en environ 5 minutes.

L'installation la plus simple et la plus facile est d'utiliser un tube central à partir duquel des embranchements individuels vont à chaque pot. Le tuyau central est de 1,25 à 2,5 cm. Coupez des bouts de 0,6 cm de diamètre pour alimenter votre configuration.

Le sable pur et la perlite peuvent montrer une précipitation est un agglutinement des minéraux, et ne marchent pas aussi bien que le gravier de construction ou la lave et les granulats dans les systèmes à inondation. Dans tout système, versez ou éclaboussez la solution dans le réservoir de nourriture pour aérer la solution : cela donne de l'oxygène dans la solution, et c'est crucial pour une croissance robuste.

Le système à goutte à goutte. Ce système s'installe comme le système à inondation, mais le taux de flux est différent, et l'excès de solution n'est pas habituellement recyclé. Le système de goutte à goutte conserve l'eau, ne filtre pas les nutritifs dans le milieu de croissance, et l'humidité de la terre peut être régulée de manière que les pots ne soient ni plein d'eau, ni sous-arrosés. Les systèmes de goutte à goutte peuvent utiliser un tube central à partir duquel des émetteurs individuels (des très petits tubes, 0,3 cm) donnent une solution nutritive lentement et fréquemment dans chaque pot; ou bien un tube de nourriture peut courir au travers une ligne de pots, avec les émetteurs installés le long de sa longueur pour irriguer chaque pot.

Graines de Cannabis - Systèmes hydroponiques
    actifs 58.jpg

Image 58 : Un système de goutte à goutte simple et pas cher. Vous pouvez aussi automatiser les systèmes de goutte à goutte de manière peu onéreuse.

Le taux de flux, et sa durée, est ajusté de façon que les pots soient constamment humides, mais que peu d'eau en excès coule en dehors des pots. Vous avez besoin d'ajuster le taux de flux plusieurs fois jusqu'à ce que le milieu maintienne l'humidité mais arrête de suinter des pots. Plus tard, vous aurez besoin d'augmenter le taux de flux lorsque la plante deviendra plus grande.

Utilisez des émetteurs auto-nettoyants, pour qu'ils ne se bouchent pas avec les sels de la solution nutritive. N'utilisez pas ce système si votre eau à une teneur élevée en Fe, qui bouche les tubes et les émetteurs. Avant de commencer un système de goutte à goutte qui recycle le trop-plein, c'est une bonne idée d'arroser les pots avec de l'eau pour débarrasser le milieu de toutes particules ou sédiments. Versez de l'eau de façon répétitive par dessus les pots jusqu'à ce qu'il y ait peu de sédiments laissés pour boucher les tubes. Le système de goutte à goutte marche mieux avec des matériaux drainant vite, (le gravier, le sable, les granulats, et la lave) mélangés avec environ 1/3 d'un composant retenant l'eau (vermiculite ou mousse). Pour recycler votre solution nutritive dans un système automatique utilisant des émetteurs de goutte à goutte, utilisez des granulats, du gravier, ou de la lave, ou mélangez-les ensemble avec 1/3 de sable. Les matériaux fibreux et la vermiculite bouchent les émetteurs quand la solution est recyclée. Bien que des filtres peu chers soient disponibles pour éviter de problème, vous aurez à nettoyer les filtres presque chaque jour.

Vous pouvez acheter une unité de contrôle de goutte à goutte automatique qui se connecte à un tuyau, marche sur batteries, et souvent inclut une sonde d'humidité. L'unité de contrôle relâche automatiquement l'eau à travers les tubes de distribution quand les pots ou les bacs sont secs. Le contrôleur à une gamme de réglages. Il couvre pratiquement toute situation. Ajustez les contrôles pour relâcher l'eau jusqu'à ce que les pots soient suffisamment saturés. Ils se mettent en marche aussi souvent que demandés quand la sonde d'humidité envoie un signal. Les systèmes automatiques de goutte à goutte peuvent être les plus simples à installer, les moins chers, et les systèmes automatiques les plus efficaces et sans problèmes que vous puissiez trouver.

Les systèmes à aération (non recommandés). Le principe sur lequel est basé le système à aération est bien en théorie, mais appliqué à la culture du cannabis, il ne peut être recommandé. Ces systèmes placent les plantes dans un bassin rempli avec une solution nutritive. L'air est pompé dans la solution pour maintenir théoriquement un oxygène adéquat pour les racines. Le problème est que ces systèmes utilisent des aérateurs d'aquarium pour envoyer l'air sous forme de bulles dans l'eau. Ces aérateurs sont inadéquats et se cassent constamment. Ils nécessitent aussi de l'électricité pour fonctionner. N'achetez pas ces systèmes. Cela vous donnera vraiment de la peine. La fourniture d'air ou d'oxygène est cruciale pour les racines pour des plantes robustes, et c'est même plus crucial pour les plantes qui poussent hydroponiquement : le système de racines est plus gêné par les pots plus petits; il se développe plus finement et plus légèrement; et les racines sont saturées avec de l'eau. Dans tout jardin hydroponique, vous pouvez donner de l'oxygène à votre solution nutritive en agitant, remuant, éclaboussant la solution à la main avant chaque arrosage.

N'utilisez pas des perles en plastique ou du styrofoam, ni l'un ni l'autre ne retient habituellement l'eau ou échange les minéraux aussi bien que les matériaux recommandés ici. N'utilisez pas de la paille, des copeaux de bois, ou d'autres matériaux organiques; ils deviennent détrempés et encourages la croissance de moisissure, d'insectes, et autres maladies.

Bien que les jardins hydroponiques poussent bien dans de la vermiculite ou de la perlite pures, ces composants sont très légers. Dès que les plantes sont plus grandes, vous pouvez facilement faire tomber les pots. Les plantes qui poussent dans du gravier, des granulats ou de la lave purs ont tendance à ne pas être fermement enracinées dans le milieu. Vous pouvez facilement faire tomber ces plantes, séparant le système de racine du milieu.

Graines de Cannabis - Systèmes hydroponiques
    actifs t910.jpg

Utilisez le mélange 10 pour le goutte à goutte ou le mélange 11 pour les systèmes à arrosage manuel. Utilisez ces mélanges si votre alimentation en eau est naturellement alcaline (dure).

* Vous pouvez substituer les mélanges de granulats avec du gravier ou de la lave.

Dans chaque situation, vous pourriez trouver que vous passez beaucoup de temps à soutenir vos plantes avec des supports; donc en général, utilisez un composant lourd (la lave, le gravier, le sable, ou les granulats) pour stabiliser les pots, mélangés avec un composant tenant les racines comme la perlite, le vermiculite, la mousse, ou le sable. (Voir les supports au chapitre 15).


Graines femelles de cannabis
Acheter graines de cannbis


Guide 1 - C'est quoi Cannabis?

Comment faire II - Comment commencer

Guide 2 - La lumière électrique pour la croissance des plantes
Guide 3 - Installation d'une pièce pour la croissance
Guide 4 - La photopériode
Guide 5 - Lumière électrique - Stratégies pour les jardins
Guide 6 - Les jardins à lumière naturelle
Guide 7 - Serres et terrains extérieurs


Comment faire III - Terre et mélanges hydroponiques

Guide 8 - Pots et récipients
Guide 9 - Mélanges de terre et hydroponiques


Comment faire IV : Germer les graines de cannabis

Guide 10 - Sélectionner une variété à faire pousser
Guide 11 - Commencer les graines


Comment faire V : Soin et solutions aux problèmes

Guide 12 - L'arrosage de cannabis
Guide 13 - L'air
Guide 14 - La fertilisation de cannabis
Guide 15 - Soins généraux
Guide 16 - Contrôle des insectes


Comment faire VI : La floraison

Guide 17 - Pré-floraison : Est-ce un mâle ou une femelle plante cannabis?
Guide 18 - Les fleurs de marijuana


Comment faire VII : Multiplication et dissémination

Guide 19 - Les clones du cannabis
Guide 20 - La reproduction du cannabis


Comment faire VIII - La récompense

Guide 21 - La puissance de cannabis
Guide 22 - Récolter cannabis


Comment faire IX - Après la récolte

 

Guide 23 - Régénération
Guide 24 - Préparation de votre récolte (séchage et manucure)
Guide 25 - Après la récolte du cannabis


BOUTURES DU CANNABIS

ACCUEIL GUIDES CULTURE DU CANNABIS (marijuana)

Graines de Cannabis ŕ vendre

RETOUR VERS L'ACCEUIL D'ACHAT DE GRAINES DE CANNABIS

Graines de Cannabis - Systèmes hydroponiques actifs - information, assistance, conseil, aide cannabis