Culture du Cannabis - Les fleurs mâles

Les plantes mâles sont la bête noire des cultivateurs de marijuana. Elles sont nécessaires pour la multiplication et l'hybridation, mais autrement, elles sont indésirables. Elles prennent de l'espace précieux, et leur pollen gâche une récolte de sinsemilla. Cependant, elles sont nécessaires pour le développement et la multiplication d'un stock de bonnes graines, et pour hybrider et incorporer des caractéristiques désirables de différents stocks.

Dans la nature, les mâles commencent généralement à fleurir environ deux à quatre semaines avant les femelles; il y a, bien sûr, suffisamment de recouvrement pour assurer la pollinisation. Les mâles ne sont pas aussi fortement redevables de la photopériode pour la floraison que les femelles le sont.

Culture du Cannabis - Les fleurs mâles 109.jpg

Figure 109 : A gauche : Les grappes de fleurs mâles ressemblent quelquefois à des bouquets de petites grappes. A droite : Les anthères qui contiennent le pollen ressemblent à des grappes de petites bananes (au centre).

Sous des lumières électriques, les mâles fleurissent quelquefois après trois ou quatre mois, même quand la photopériode est de 16 heures ou plus. Ils répondent cependant à une photopériode raccourcie en fleurissant en environ 8 à 12 jours. Les mâles, surtout ceux des climats tempérés, sont quelquefois amenés à fleurir même sous des régimes de photopériode longue. Par exemple, certains chanvres et certaines variétés d'indica, fleurissent quand la photopériode est raccourcie d'une lumière continue (24 heures) à 18 heures. Les mêmes plantes démarrées sous 18 heures de lumière pourraient ne pas fleurir jusqu'à ce que le cycle de lumière soit réduit à 15 heures.

Juste avant la floraison, les plantes femelles et mâles divergent dans leurs motifs de croissance. Vous pourriez remarquer que les sommets des plantes mâles (les internodes les plus hauts) s'allongent environ une semaine avant que la première cosse de fleur mâle apparaisse. En s'allongeant, et finalement en poussant plus haut que leurs s¤urs, les mâles assurent que leur pollen soit relâché d'une position haute pour que la gravité et le vent portent le pollen vers les femelles attendant plus bas. Les pousses mâles du haut sont fines et éparses, contrairement aux sommets des femelles, qui s'épaississent et bifurquent dès l'abord de la floraison.

Les fleurs mâles sont petites, ont une forme de cosse ovoïde d'environ 6 mm de long avant ouverture, et elles peuvent être vertes, jaunes, ou de rouge à pourpre. Individuellement, les fleurs sont pâles et non saillantes, mais elles se développent en de copieux bouquets concentrés pour la plupart au sommet de la plante et aux bouts des branches. Les fleurs mâles ressemblent plus à des fleurs familières que les fleurs femelles. Elles ont cinq minuscules "pétales" et cinq étamines pendantes.

Le pollen se développe à l'intérieur de poches (les anthères, qui ressemblent à de minuscules bananes). Une ligne de glandes de résine se forme le long des côtés de la fente des anthères, d'ou le pollen tombe. Cette association porte à croire que les glandes de résine peuvent aider à dissuader les insectes, les animaux, ou les microbes d'attaquer les parties reproductives de la plante.

Culture du Cannabis - Les fleurs mâles 110.jpg

Figure 110 : A gauche : Le sommet d'une plante femelle après 2 semaines de floraison (Kush). A droite : Le sommet de la même plante après 4 semaines de floraison. Voir la figure 111 comment les têtes se sont développées après 8 semaines de floraison. Soyez patient ! Les quelques dernières semaines de croissance sont ou vous obtenez la plupart de la puissance et du poids.

Un mâle seul est capable de relâcher des nuages - des millions voire des billions - de grains de pollen. Un bon mâle peut fertiliser toutes les femelles dans une culture intérieure. En extérieur, le vent peut transporter le pollen à 30 à 40 km de sa source. C'est une des raisons pour laquelle les cultivateurs de sinsemilla en extérieur trouvent d'habitude quelques graines, même après qu'ils aient débarrassé soigneusement tous leurs mâles.

Dès que le mâle a relâché la majorité de son pollen, son énergie décroît. Il a donné son matériau génétique au sort du vent. La tâche et le cycle que la nature lui a désigné sont complets, et il mourra bientôt.

 

 

Achat Graines de Cannabis

 

 

Chercher Cannabis et Marihuana

Chercher des guides sur le cannabis ou d'aide Marijuana

ACCUEIL GUIDE SUR LA CULTURE DU CANNABIS (CHANVRE)

Achat Graine de Cannbais
grain de cannabis

Culture du Cannabis - Les fleurs mâles - Guide sur la culture du cannabis