Acheter graines de cannabis

 
COMMENT CHOISIR L'EMPLACEMENT

Achat  graines


Introduction

Établir un calendrier

Fixer les objectifs

De quoi ont besoin les plants de marijuana

Comment choisir l'emplacement

Les méthodes de culture : en terre ou hydroponique

La culture sur terreau

La culture hydroponique

La lumière

Le dioxyde de carbone

La température de l'air

Contrôler l'odeur

Préparer les lieux

Des graines ou des clones

Éléments nutritifs, engrais et pH

La période de croissance

La floraison

La récolte

Redémarrer une culture

Les problèmes
 

COMMENT CHOISIR L'EMPLACEMENT: Culture du Cannabis en Placard
 
 
 
 
 
 
Choisir le bon endroit pour cultiver les plants à l'intérieur est peut ­être la décision la plus importante à prendre. Tout ce qui concerne 1e jardin et la manière dont les plants seront cultivés dépendra du choix de (emplacement.
N'importe quel endroit ou presque peut être converti en espace cultivable. Cependant, certains sont plus faciles à installer que d'autres. Pour cultiver un jardin de base, (espace idéal aura un sol en ciment ou en tuile, un drainage au sol, un conduit de ventilation et une prise d'air proche du sol. Il aura au moins 1,5 mètre de hauteur, devra être équipé d'électricité et disposer de possibilités de ventilation. Bien sûr, très peu de lieux réunissent tous ces éléments.
En se basant sur ces conditions et sur les objectifs exposés dans le chapitre I, il faut décider de la taille de l'espace et de son emplace­ment. Beaucoup de cultivateurs d'intérieur utilisent un espace de 1,5 m2 comme chambre de floraison de leur jardin. On peut l'installer dans les emplacements suivants
 
 


Le jardin ideal
 

0,8 M2
 
- un placard quelconque, une armoire, une étagère recouverte
- un atelier
- un espace derrière des rideaux dans une pièce



 
 
1,5 M2
 
- un placard, un pan de pièce
- un angle de pièce ou de garage
- un placard ou un espace dans une pièce
 
 
3 M2
 
- deux jardins distincts de 5 m2
- un pan de pièce
- un angle dans une salle ou dans un espace plus vaste, tel un grenier ou une cave.
 
Les jardins doivent être conçus de telle sorte que le cultivateur aura un accès facile à tout l'espace. Ce n'est généralement pas trop difficile à faire. L'espace ne doit pas excéder 1,5 mètre de largeur. La plupart des cultivateurs estiment que la distance de travail confortable se situe entre 70 cm et un mètre.
Les espaces de culture plus grands seront donc conçus avec des allées afin que les plants soient faciles d'accès. Des allées de 50 à 70 cm de largeur sont pratiques pour les déplacements et le travail.
On peut aussi se passer de la plupart des allées en plaçant les unités de culture sur des plateaux rotatifs, pour pouvoir les déplacer facilement.
Si l'on installe aussi un espace de croissance, sa surface devra être comprise entre le tiers et la moitié de (espace de la chambre de floraison et sa hauteur atteindra un mètre. Lorsqu'ils seront prêts, les plants de cette section seront finalement transférés vers la chambre de floraison.
Même si vous ne commencez pas avec un espace idéal, vous pourrez malgré tout créer pour les plants un environnement presque parfait où ils pousseront très vite et produiront autant de têtes que le leur permettra leur potentiel de reproduction.


 

 



DES JARDINS ORIGINAUX
Bien que les jardins décrits ci-dessus soient vraiment petits, il arrive pourtant que l'on ne dispose même pas de cet espace et qu'an souhaite tout de même s'essayer â la culture de la marijuana. Par chance, le cannabis s'adapte facilement à des conditions de culture inhabituelles. Voici donc quelques possibilités originales.
 
 
 
TUTEURER LES PLANTS SUR UNE CLÔTURE
 
On peut contrôler le volume de la marijuana en nouant les branches à une clôture.
Déterminez sur un mur un espace de 1,30 m de large, 0,40 m de profondeur et 1,80 m de hauteur. Couvrez-le d'une feuille d'alumi­nium. Sur un cadre de 0,30 m sur 0,60 m, tendez une clôture de jardin en plastique qui sert de support pour les plantes grimpantes (petits pois, tomates...), puis disposez-le contre le mur. Au fur à mesure de leur croissance, les plants sont attachés à la clôture. Une rangée de huit lampes fluorescentes, posée sur le sol, à 1,20 m, éclaire le jardin à plat.
 
 
 
L'HORIZONTALISATION
 
La marijuana utilise la gravité pour sentir où se trouve le haut, et elle pousse dans cette direction. Lorsqu'une plante poussant normale­ment (vers le haut) est maintenue sur le côté, la nouvelle pousse s'oriente d'elle-même et pousse à nouveau vers le haut. Il est ainsi possible de maximiser des espaces étroits en disposant les plants de manière horizontale.


 HORIZONTALISATION
Faire pousser les plantes à l'horizontale en les tordant les aide à se protéger d'un excès de lumière pendant leur croissance et permet de les cultiver dans un espace bas de plafond.

 


 
LATAILLE SÉLECTIVE
Les branches de la marijuana poussent dans les quatre directions. D'abord par paires opposées, puis en alternance. Si l'on élague la plante sur deux côtés opposés, elle poussera naturellement de manière plate.


TAILLE SÉLECTIVE
Les plantes élaguées pour éviter la pousse des branches à angle droit se développe­ront à plat, ce qui optimise la croissance en espace réduit.




LES PLANTS DANS UN ESPACE RÉDUIT
Dans un espace de 75 cm de haut, 35 cm de large, et 1,50 m de long, disposez en hauteur une batterie de quatre tubes fluorescents, conçue pour les installations au plafond. Les plants poussent dans des bacs de 10 cm de profondeur, 30 cm de large et 60 cm de long. Ils sont disposés l'un derrière l'autre tous les 15 cm pour un total de huit par bac. Ils fleuriront lorsqu'ils atteindront 15 cm de haut, et ne mesure­ront qu'une quarantaine de centimètres à maturité.

 

 

 

Lampes LED

RETOUR

La culture du cannabis est simple!
Achetez des graines ici